Julien Salingue : une "3ème Intifada" ?

Publié le par Julien Salingue

Interview sur BBC Afrique, 13 octobre 2015

Commenter cet article

Ndindo 17/10/2015 13:32

Bonjour,

Je voudrais réagir sur votre point du traitement du conflit israélo-palestinien dans les médias.
Si j'ai bien compris, d'après vous, les médias ne peuvent pas traiter le conflit israélo-palestinien de façon équilibrée car Israël est un état stable et les palestiniens n'ont pas d'état stable.
Ce que je ne comprends pas c'est que cette inégalité en défaveur des palestiniens conduit, selon moi, mécaniquement à une autre inégalité, cette fois en défaveur d'Israël, le terrorisme palestinien. Donc avoir un point de vue équilibrée ne me semble pas impossible.
Ce que je ne comprends pas non plus c'est la situation en Cisjordanie, n'est-ce pas un territoire israélien, obtenu après la guerre des 6 jours en 1967 ? Pourquoi la Jordanie n'en a pas voulu en 1988 après la 1ère Intifada ? D'autre part, Israël n'est-il pas le seul état où les palestiniens sont égaux en droit si l'on compare à la Jordanie, l’Égypte, la Syrie et le Liban ?
Est ce qu'Israël est seul responsable du non état stable des palestiniens et de leur condition de vie désastreuse ? Est ce que le Hamas défend un état stable, l'éducation, l'égalité et la liberté pour les palestiniens ? J'aimerais comprendre pourquoi certains ont l'impression qu'Israël a l'immunité de détruire un peuple alors que ce peuple a une démographie extrêmement croissante.
Je ne comprends pas non plus pourquoi on ne tient pas compte du fait que les tirs de roquette du Hamas pouvaient être lancés à côté de civils, ainsi que d'établissements internationaux tel que le bâtiment de l'ONU ; sans compter que le Hamas a déclaré que tous les israéliens sont des cibles légitimes.
Si l'on imagine trois secondes un état d'Israël qui ne se défend pas, n'ouvre pas le feu, ne détruit pas les tunnels de la mort, ne développe pas son armée, croyez vous que le peuple israélien serait toujours là à l'heure actuelle ? Car je crois que là aussi il y une inégalité entre les deux: l'un veut détruire l'autre pour le rayer de la carte, l'autre ne souhaite pas à l'un un état et une armée puissante au risque de se voir rayer de la carte.
Il y a des fou furieux qui croient que Israël n'a pas sa place et doit disparaître car c'est un envahisseur. C'est ce genre de mensonge qu'il faut combattre. Israël telle qu'elle est aujourd'hui n'a jamais été acceptée dans la région, ayant été bombardée dès sa première année par tous les pays autour. Je pense que c'est suffisant pour n'importe quelle nation de nourrir sa peur et donc son offensive. On ne ferait pas mieux en France si l'Allemagne, l'Italie, le Royaume Uni et l'Espagne avaient continué l'offensive sans que nous ayons été à notre tour offensif et soif de puissance et de territoires dans notre passé. Israël n'a même pas atteint la violence de l'offensive française au même âge. Israël tel qu'on la connait aujourd'hui est encore très jeune. N'oublions pas que la guerre entre les français et les anglais a duré plus de 100 ans. Nous faisons les fiers et jugeons facilement depuis le vieux continent mais nous ne valons pas mieux.
J'aimerais vraiment comprendre.