"Un État commun entre le Jourdain et la mer" : en finir avec le mythe de l’État palestinien indépendant

Publié le par Julien Salingue

Publié dans Articles d'analyse

Commenter cet article

Sumoud 18/04/2012 07:15

Erreurs de frappe

Chapitre VI : 12,5 (douze et demi !) pages pertinentes

Cattan (Qui c'est ?) : Beaucoup de Palestiniens et de pro-palestinien ignorent son nom et son rôle et son combat jusqu'à sa mort.

Sumoud 18/04/2012 07:05

Ouvrage est un grand mot pour un opuscule de 60 pages imprimées , avec il et vrai un CD intéressant, mais de facture particulière

Sur le fond : excellent objectif réaliste.

Un chapitre VI (1, 5 pages) particulièrement intéressant qui démontre qu’il y a eu de grands sionistes pacifiques complètement opposés à l’approche raciste et amorale de Ben Gourion

Bref : tout militant pro-palestinien sérieux doit se procurer ce “travail” pour lequel une suite est prévue qui devrait plus parler dans le détail d’Henry Cattan (Qui sait ?) et de Novembre 1947 ,
de la 181 et aussi au moins de la 273. Si on démontre l’illégitimité natale non seulement éthique mais juridique de cette anomalie étatique sioniste (ignorée de beaucoup d’Israéliens juifs comme
arabes, de beaucoup de Palestiniens et beaucoup de pro-palestiniens) , il sera plus facile d’aboutir au plus vite à un seul état démocratique non confessionnel de la Méditerranée au Jourdain (Dans
l’autre sens ça résonne un peu “jeter les Juifs à la mer”)

Et il faut évidemment ne pas rater une occasion de faire la promotion de ce “travail” dans les commentaires d’articles de médias à la moindre occasion.